Profil

Les statistiques au service de la recherche

Ndeye Gueye, statisticienne à l’Université, met sa spécialité au service des chercheurs de l’USB. Dernièrement, elle a réalisé, avec la chercheuse Sophie Éthier, un travail de recherche sur la représentation de la maladie d’Alzheimer chez les jeunes étudiants de l'USB.

« Sophie a beaucoup de connaissances sur la maladie d’Alzheimer et les aidants naturels, d’ailleurs sa thèse de doctorat portait sur ce sujet, raconte Ndeye. Elle avait une approche de recherche qualitative. Et comme  j’ai beaucoup d’expérience en recherche quantitative dans le domaine de la santé, nous avons utilisé dans cette étude une approche mixte, qualitative et quantitative, ce qui rendait cette étude plus intéressante. »

L’objectif de l’étude était de connaître la représentation, la perception et les connaissances des jeunes sur la vieillesse et la maladie d’Alzheimer. Or, analyser la manière dont les jeunes perçoivent la maladie d’Alzheimer n’est pas une mince tâche. Planifier l’étude, construire la méthodologie, déterminer le nombre d’individus que l’on veut interroger, les recruter, construire le questionnaire, former des groupes de discussion, voilà autant d’étapes rigoureuses nécessaires pour obtenir des résultats fiables.Rokhaya Gueye

« Et ensuite, il faut analyser les données, les interpréter, ajoute la statisticienne. Nous avons mené l’étude en faisant varier l’identité culturelle et le programme que les jeunes suivent. L’étude a donc été menée à la fois auprès de jeunes qui étudient dans le domaine de la santé et les autres, et nous avons aussi comparé les réponses des étudiants internationaux et locaux. »

Les données, qui sont en cours de traitement, montrent déjà que le groupe des étudiants du domaine de la santé et du domaine social ont une meilleure connaissance de la vieillesse et de la maladie d’Alzheimer notamment des enjeux de la maladie, de ses symptômes et des impacts qu’elle a sur l’entourage de la personne malade.

« Beaucoup de choses me préoccupent concernant la recherche en gérontologie, affirme Ndeye Rokhaya Gueye. J’ai beaucoup de projets de recherche dans la tête, notamment concernant l’organisation du système de santé. Le vieillissement de la population est indéniable, alors ça nous pousse à nous intéresser aux différents systèmes de santé. »

« J’ai étudié l’utilisation et l’organisation du système de santé québécois, poursuit-elle. Mais maintenant, j’aimerais le comparer au système manitobain. Je sais par exemple que les services à domicile au Manitoba sont réputés pour leur qualité. »

La recherche que mène Ndeye Rokhaya Gueye contribue à enrichir l’environnement de recherche à l’USB.

 

 

Voir d'autres profils

 

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface