Nouvelles et événements

Une photo vaut mille mots, plus un prix!

5 mars 2013

Une photo vaut mille mots, plus un prix!La 45e édition du Festival a conclu ses dix jours de musique et de culture du voyageur laissant derrière elle des traits tirés, des visages émerveillés et des parfums de nostalgie.

Fier commanditaire de la tente La Prairie du Festival du Voyageur depuis 2013, l’Université de Saint-Boniface (USB) répond présente lors de cet évènement phare pour la communauté francophone et pour le rayonnement de sa culture. Pour la deuxième année consécutive, l’USB a choisi de proposer un concours pendant les dix jours du Festival.

Parmi les nombreux festivaliers à s’être immergés dans cet univers haut en couleur, Craig Holigroski a terminé son aventure sur une note particulièrement positive. Ce jeune informaticien a en effet eu la chance de remporter le concours Twitter Tweetez votre fierté, organisé par l’USB, et de se voir récompensé par le grand prix d’un iPad mini.

Pour cet habitué du Festival du Voyageur qui connaît l’évènement depuis toujours et qui s’y rend encore fréquemment « pour la musique, la nourriture, les gens et la culture », il s’agissait aussi de témoigner son attachement à une langue fondamentale dans la construction identitaire du Manitoba.

« Le Manitoba abrite une grande communauté francophone, souligne Craig Holigroski. Il est essentiel à mes yeux de prendre en compte l’importance du bilinguisme. Il s’agit de célébrer notre histoire et celle du pays. »

« C’était surtout important pour mon épouse, souligne-t-il. Elle étudiait à l’USB auparavant, alors la francophonie, c’est son milieu. Saint-Boniface, c’est chez elle. »

Fier de partager sa vie avec une francophone qui l’a initié à son propre environnement, il n’hésite pas à soutenir des organismes clés pour le développement de la communauté francophone. Sa participation aux activités de la tente La Prairie et au Festival du Voyageur en est une belle illustration.

En plus du concours, on trouvait sous la tente La Prairie une programmation variée incluant des artistes tels que Madame Diva, Marijo, Red Moon Road et Mamadou. Les familles ont aussi pu profiter gratuitement des tables de coloriage, des tatouages temporaires et du tableau illustré où on pouvait faire prendre sa photo. 

« Ça a été vraiment amusant comme expérience, conclut Craig Holigroski. C’était une belle façon de fêter la fin de l’hiver. »

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface