Profil

CBAU.FM, la radio étudiante de nouveau en ondes

Il est midi au Centre étudiant Étienne-Gaboury. Le voyant s’allume. Alors que l’appétit se creuse, les oreilles se tendent. CBAU.FM, la radio étudiante de l’Université de Saint-Boniface est de retour sur les ondes depuis décembre 2013, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Animée par les voix étudiantes de l’Université de Saint-Boniface, la radio est diffusée en flux direct et en différé sur le site Internet cbau.fm.Radio CBAU

Éclats de rire, débats enflammés, flashs d’informations, pauses musicales et divertissements en tous genres, voilà le quotidien de CBAU.FM. Six animateurs volontaires donnent vie à cette radio sous le regard avisé du directeur général des médias étudiants de l’USB, Ben Maréga. « Je suis ravi de voir les étudiants aussi impliqués, assidus et méticuleux, commente ce dernier. Je suis vraiment content du travail effectué, même s’il reste encore beaucoup à faire ».

C’est avec cinq émissions hebdomadaires sur l’heure du midi que la radio CBAU effectue ses premiers pas. Cette programmation-test qui débute en musique le lundi avec X-clusic, pour commencer la semaine du bon pied. L’étudiant Jonathan Tshipidiay, chanteur connu sous son nom de scène, Kasperzick, fait découvrir les exclusivités musicales pop, rap, r&b et soul de la scène francophone.

Le mardi, c’est place à l’information avec Midi C’BAU animé par Gilles Hermann, étudiant à l’École technique et professionnelle. Ne se sentant pas assez informé sur l’actualité de la communauté universitaire, ce jeune homme a eu l’idée de rassembler autour d’une même table des membres de l’Association étudiante de l’Université de Saint-Boniface (AEUSB) et d’organismes communautaires ainsi que des professeurs. « C’est un moyen de prendre le pouls de la communauté », lance-t-il.

Le mercredi, l’heure est consacrée au voyage, une occasion de mettre en valeur la diversité des étudiants de l’Université qui viennent des quatre coins du globe. L’émission Frontières, présentée par Safiatou Doumbia et Amber O’Reilly, va à la rencontre d’un pays ou d’une culture chaque semaine grâce à l’intervention d’un étudiant originaire du pays. L’émission est déjà passée par la Côte d’Ivoire, le Madagascar, le Sénégal et la Belgique.

Le jeudi, c’est le rendez-vous de l’humour avec Wilfried Ehoussou et son émission Parodie, le moment de travailler ses zygomatiques. « Cette émission, c’est avant tout de la bonne humeur, indique l’animateur. J’ai envie d’aider les étudiants à relaxer. Ils sont souvent stressés, surtout en période d’examens. »

Parodies de chanson, faux bulletins d’information, Wilfried Ehoussou ne prend rien au sérieux. Pour cet étudiant en administration des affaires, cette première expérience radio sera un atout de plus sur son CV. « Il faut organiser une émission, mémoriser des textes, gérer les invités et être innovateur », énumère-t-il. Mais c’est surtout beaucoup de plaisir pour ce jeune homme déjà grand communicateur qui est aussi chargé des activités sociales et culturelles à l'AEUSB.

Pour finir la semaine, Boss Namwira présente l’actualité internationale qu’il jumelle avec de la musique du monde, un moyen de briser la glace pour ce chanteur qui se dit parfois timide.

Cette grille chargée montre une chose : le retour de CBAU sur les ondes n’est pas timide. C’est avec élan que les étudiants ont retrouvé leur voix.

Publié : mars 2014

 

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface