Un championnat de hockey raté de peu

Les Rouges - hockey

 

La rencontre de deux équipes de hockey francophones a suscité un intérêt particulier au sein de la communauté et une forte anticipation de la finale de la 4e division de la ligue Dakota. Le 9 avril dernier, dans un aréna Jonathan-Toews où l’on pouvait entendre hurler les quelques spectateurs, les Rouges se sont inclinés aux Sœurs Grises. 

Le froid résiduel de l’hiver se mêlait à la chaleur dégagée par l’ardeur des deux équipes et une brume subtile s’est installée lors du réchauffement pour enfin se dissiper avant la mise au jeu. Dans un élan fougueux, le chandail incarnat a pris l’avance grâce à un tir au but spectaculaire du no 12, Jérémie Gauvin. 

La deuxième période n’a pas vu cesser l’attaque féroce de l’équipe universitaire, une attaque que l’on attribue à « L3 », la ligne offensive formée de Marc Williams (10), Mackenzie Jackson (20) et Eric Lamothe (88). La formation a ainsi su devancer son adversaire par une marque de 5 à 2 avant de reprendre son souffle en vue de la troisième période.

« C’était un match débordant d’intensité, lance Simon Schaubroeck, gardien de but de l’équipe de hockey de l’USB. Malgré la blessure qu’a subie leur gardien de but en deuxième période, les Sœurs Grises nous sont revenues avec une énergie impressionnante et ont compté quatre buts. »

L’horloge marquant trois minutes à jouer, les Sœurs Grises ont réussi à remonter la côte et à devancer les Rouges. Un dernier but a été compté dans un filet Rouge désert. Malgré une performance remarquable, les Rouges n’ont pas pu tenir le coup. Au son de la cloche qui annonçait la fin du match, le tableau d’affichage électronique montrait un pointage de 7 à 5 en faveur des Sœurs Grises.

Eric Lamothe, étoile du match en raison de ses deux buts marqués, demeure toutefois fier d’être membre de la formation des Rouges.

« Les gars ont bien joué. Tout au long de la saison, ils ont démontré un esprit d’équipe sans égal qui s’est traduit par une grande intensité sur la glace. C’est toujours décevant de finir au premier rang et de perdre en finale, mais ce ne sera pas la dernière saison pour les Rouges! Je suis fier d’être Rouge! »

 

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface