Nouvelles et événements

L’École de service social reçoit l’agrément

29 mai 2014

L’École de service social de l’Université de Saint-Boniface (USB) recevra sous peu son agrément de l’Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS). Ce statut institutionnel indépendant qui lui sera attribué dès le mois de juillet 2014 démontre que la formation de l’École de service social est conforme aux normes telles qu’établies par l’ACFTS.

Florette GiassonSelon l’ACFTS, les normes d’agrément ont comme buts d’assurer un haut niveau d’excellence dans la formation en travail social, ainsi qu’une amélioration constante de la qualité des programmes et de l’enseignement du travail social au Canada.

« Depuis son début en 2007, le programme de l’École de service social est agrégé sous l’agrément de la Faculty of Social Work de l’Université du Manitoba, explique Florette Giasson, directrice du programme à l’USB. Afin de valoriser davantage notre programme, il était important pour nous de trouver notre indépendance. »

En novembre 2013, l’USB a donc soumis à l’ACFTS l’auto-évaluation de son programme. C’est ensuite au mois d’avril dernier qu’on a procédé à l’évaluation du baccalauréat en service social de l’USB en y faisant une visite sur le terrain menée par deux évaluatrices de la commission d’agrément.

Bonne nouvelle pour l’Université, dans leur rapport, les évaluatrices ont fait la recommandation d’un premier agrément pour une période de quatre années avec possibilité de prolongation à huit, jusqu’en juin 2022. 

À cet égard, le rapport fait ressortir plusieurs points forts du programme et des recommandations afin de l’améliorer. Plus précisément, les évaluatrices indiquent que :

Globalement, on peut dire qu’on a affaire à un bon programme. L’équipe visiteuse recommande que la Commission d’agrément accorde pour une première fois l’agrément du programme de baccalauréat en service social à l’Université de St-Boniface. Notre analyse de l’organisation et du fonctionnement administratif de l’École, des caractéristiques de son personnel enseignant, de la place faite aux étudiantes et aux étudiants et de leur satisfaction, de la valeur de la formation dispensée, tout cela nous permet d’affirmer que nous sommes en présence d’une école de service social qui a beaucoup de potentiel, de valeur et qui a un très beau rayonnement communautaire.

« Nous sommes ravis de cette nouvelle, se réjouit Florette Giasson. Obtenir son propre agrément permettra à l’École de service social une certaine flexibilité dans sa programmation. Nous pourrons ainsi mieux répondre aux besoins de la communauté d’expression française au Manitoba. »

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface