Nouvelles et événements

La Chaire de recherche MTCF célèbre le mois de la francophonie

10 mars 2015

Mars, c’est le mois de la Francophonie. La Chaire de recherche du Canada sur les migrations, les transferts et les communautés francophones (CRC-MTCF) de l’Université de Saint-Boniface (USB) le soulignera en organisant trois activités.

Yves Frenette, titulaire de la Chaire MTCF
Yves Frenette, titulaire de la Chaire de recherche du Canada MTCF

« Nous nous sommes pris un peu à l’avance, indique le coordonnateur de la CRC-MTCF, Yves Labrèche, car la première conférence, Gabrielle Roy et le régime seigneurial, a eu lieu au mois de février dernier. Pour cette conférence, nous avons accueilli le professeur Benoît Grenier de l’Université de Sherbrooke qui nous a partagé les propos d’un article qu’avait rédigé Gabrielle Roy en 1941 sur le régime seigneurial. Au détour, il a proposé aussi une réflexion sur les rapports possibles entre le Québec et le Manitoba en matière d’occupation du territoire. »

Deux autres activités auront lieu au mois de mars qui porteront sur le thème « Les Pays d’en haut ».

Les 18, 19 et 20 mars, la CRC-MTCF co-organise à l’Université d’Ottawa le colloque interdisciplinaire Les Pays d’en haut : lieux, cultures, langues, imaginaires. Cet événement scientifique de haut calibre réunira une trentaine de chercheurs canadiens, américains et européens qui se pencheront sur ce territoire immense aux frontières changeantes et toujours floues, lieu de rencontre entre peuples, langues et cultures, lieu aussi qui a abreuvé plusieurs écrivains, poètes et artistes. Le programme peut être consulté au icone_lien externe http://arts.uottawa.ca/crccf/pays-en-haut.

La réflexion sur les Pays d’en haut, dont le Manitoba faisait autrefois partie, se poursuivra à l’Université de Saint Boniface le jeudi 26 mars à 11 h 30, alors que la CRC-MTCF, en partenariat avec l’ACFAS-Manitoba et la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord (CEFAN), accueillera l’historien Gilles Havard, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et auteur de plusieurs ouvrages sur les relations entre Amérindiens et Européens, dont Histoire des coureurs de bois, 2 t. (sous presse), Histoire de l’Amérique française (2003, rééd. 2006, 2008, 2014), Empire et métissages : Indiens et Français dans les Pays d’En Haut, 1660-1715 (2003) et La Grande Paix de Montréal de 1701 : les voies de la diplomatie franco-amérindienne (1992).

Dans sa conférence intitulée La question métisse au temps de la traite des pelleteries, Gilles Havard montrera que le monde des coureurs de bois, du 17e au 19e siècle, fut en Amérique du Nord l’un des laboratoires de la pensée du métissage. Il insistera sur le fait que la catégorie de « métis » doit être historicisée et qu’elle ne fut pas nécessairement pertinente pour toutes les personnes et tous les groupes concernés (Européens, Amérindiens). Pour mieux comprendre la "question métisse", il propose d’explorer autant l'invisibilité que la visibilité du métissage.

La CRC-MTCF vous invite à prendre part à sa programmation. Pour plus de renseignements sur ses activités, visitez le site Web de la Chaire : icone_lien externe http://ustboniface.ca/crc-mtcf.

 

Chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les migrations, les transferts et les communautés francophones

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface