Nouvelles et événements

Le printemps en espagnol

7 avril 2015

La quatrième Fiesta de la primavera de l’USB a fait la part belle au théâtre, à la musique et aux danses espagnoles le 27 mars dernier.

Le printemps en espagnol

Organisée par la consultante en langue espagnole à l’Université de Saint-Boniface (USB), Betina Sevi, et la professeure de français, langues et littératures de l’USB, Maria Fernanda Arentsen, toutes deux d’origine argentine, la Fiesta de la primavera a rassemblé sur scène une quinzaine d’étudiants en espagnol et quelques professeurs.

« Le jour du printemps en Argentine, le 21 septembre, les étudiants n’ont pas de cours. Ils sortent pour célébrer le printemps, explique Betina Sevi. L’idée d’organiser la Fiesta de la primavera est donc venue de là. On a décidé que chaque dernier vendredi de mars, on ferait une fiesta en espagnol! »

Outre les traditions argentines, l’inspiration pour la Fiesta de la primavera de l’USB est aussi venue de l’Université du Manitoba. En effet, en 2010, les étudiants du cours d’espagnol intermédiaire de Betina Sevi y avait été invité pour participer à un évènement où tous les cours de langues préparaient des pièces de théâtre ou des chants dans la langue de leur cours.

« J’avais préparé avec mes étudiants des pièces de théâtre en espagnol, et c’était tellement bien qu’on a décidé de le faire ici l’année d’après avec tous les programmes d’espagnol ainsi qu’avec les programmes de théâtre et de français! »

Depuis deux ans, la Fiesta de la primavera à l’USB ne rassemble plus que les classes d’espagnol, mais aussi la communauté, qui est la bienvenue à assister au spectacle qui se déroule de toute évidence entièrement en espagnol.

Au fil des ans, des pièces de théâtre ont toujours été présentées lors de l’activité puisque cela s’inscrit dans le programme d’études du cours d’espagnol intermédiaire. Mais selon Betina Sevi, il y a toujours du nouveau chaque année. « Par le passé, on a présenté des danses flamenco et autres, des groupes de musique avec notamment l’ancien étudiant Gabriel Fields qui est membre du groupe Son del Norte, des chants, et même des mets traditionnels.

« L’activité favorise beaucoup la participation des étudiants, affirme-t-elle. Ils font tout, y compris maitres de cérémonie et photographes. Cette année, une étudiante qui ne pouvait pas assister à la fête avait même préparé une vidéo dans laquelle elle souhaitait la bienvenue aux gens et leur demandait d’éteindre leur cellulaire! 

« Quels que soient les talents ou le niveau d’espagnol des étudiants, il est important que tous participent d’une manière ou de l’autre. »

Une soixantaine de personnes sont venues assister à cette quatrième édition de la Fiesta de la primavera au Centre étudiant Étienne-Gaboury de l’USB.

« La Fiesta de la primavera, c’est comme une fête de famille, conclut Betina Sevi. Ça ne doit pas rendre les étudiants nerveux. C’est une occasion de s’immerger dans l’espagnol pendant deux ou trois heures et de s’amuser. Et si on fait une bévue, on en rit et on continue! »

 

 

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface