Profil

L’inclusion, une mission récompensée

Sélectionnée par les membres de l’Alliance allosexuelle-hétérosexuelle (Alliance) qu’elle a fondée en 2012 à l’Université de Saint-Boniface (USB), la professeure en Éducation de la jeune enfance Dominique Arbez a reçu le 14 avril 2015 le prix Mayor’s Volunteer Service Award.

Elle a fondé l’Alliance allosexuelle-hétérosexuelle à l’USB en réponse à un incident homophobe au sein de l’établissement universitaire.

Dominique Arbez Mayor’s Volunteer Service Award
Dominique Arbez, récipiendaire du Mayor’s Volunteer Service Award

« Je terminais ma maitrise en éducation avec un cours sur l’homophobie quand cette campagne contre l’homophobie à l’USB est arrivée, explique Dominique Arbez. Ça a planté une graine en moi. Il fallait que je fasse quelque chose pour la communauté allosexuelle, mais aussi tous les autres qui voulaient être alliés.

« J’ai donc contacté l’Association étudiante de l’USB (AEUSB) à l’automne 2012, ainsi que la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, poursuit-elle. Les gens se sont tous montrés très ouverts à l’idée! »

Dominique Arbez a également su engager des professeurs dans son projet, en particulier le professeur à l’École de service social, David Alper, qui est resté très actif au sein de l’Alliance depuis sa fondation. Mais ce sont surtout les étudiants et étudiantes membres de l’Alliance qui sont les plus reconnaissants.

« On a proposé Dominique Arbez, car elle a été essentielle à la création de ce groupe et elle est toujours une ressource primaire pour nous, explique Eric Friesen, étudiant en sciences infirmières à l’USB et représentant de l’Alliance à l’Association étudiante de l’Université de Saint-Boniface (AEUSB). Elle établit des relations, elle connait l’historique, elle nous fournit des ressources. On est très reconnaissants de tout ce qu’elle fait depuis le début. »

Dominique Arbez a notamment aidé à développer des partenariats avec l’Association des juristes d’expression française du Manitoba (AJEFM), le Rainbow Resource Centre, Reaching Out Winnipeg, le Collège Louis-Riel, l’Université de Winnipeg et l’Association francophone pour le savoir (ACFAS).

Aujourd’hui, l’Alliance, qui est le premier centre de ressources francophone pour la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, travestie et transsexuelle (LGBTT) à Saint-Boniface, compte une dizaine de membres du personnel et une vingtaine d’étudiants actifs, et au moins 40 personnes sur sa liste de membres. De plus, depuis 2014, l’Alliance est représentée à l’AEUSB.

« L’USB est une institution éducative, indique Dominique Arbez. C’est l’occasion de s’éduquer au niveau académique, mais aussi sur la vie et les valeurs, sur les questions d’identité et de genre. J’estime que c’est un de mes rôles de continuer à m’éduquer sur ce sujet, mais aussi d’aider les autres à s’orienter sur ces questions.

« Plus notre présence devient normale, plus on va encourager ça!, mentionne-t-elle. Je crois fermement qu’on fait une différence. L’Alliance améliore le sentiment d’appartenance à l’USB, l’inclusion. »

Le Mayor’s Volunteer Service Award est le premier prix que l’Alliance ou l’un de ses membres reçoit depuis sa fondation. « Pour moi, c’est une valorisation du travail que l’Alliance fait, se réjouit Dominique Arbez. C’est un travail collectif! »

 

Publié : avril 2015

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface