Nouvelles et événements

Encourager la recherche sur le handicap en français

20 mai 2015

L’Université de Saint-Boniface (USB) soutiendra la recherche en français dans le domaine des déficiences. L’initiative sera menée par la professeure Maria Fernanda Arentsen, aussi coordonnatrice bilingue de l’Association canadienne des études sur l’incapacité (ACÉI), une société savante dont la spécialisation est les sciences du handicap, et comprend la remise d’un prix de 200 $ de la part de l’USB aux chercheurs qui s’intéressent aux questions touchant le handicap.

« Les champs d’études sur l’incapacité sont très développés en anglais, surtout aux États-Unis, mais ils n’existent presque pas en français, souligne Maria Fernanda Arentsen. On trouve des départements de Disability Studies dans plusieurs universités anglophones, mais pas dans les universités francophones où ce champ d’étude se retrouve en anthropologie, en sociologie ou en histoire. »

De même, l’ACÉI, qui a été créée en 2004, fonctionne en anglais même si elle a toujours aspiré à devenir bilingue.

C’est donc pour mieux faire connaitre et encourager la recherche en français dans ce champ d’étude, ainsi que pour attirer plus de chercheurs francophones vers l’ACÉI, que Maria Fernanda Arentsen a mis sur pied, avec le soutien de l’USB, le Prix Tanis Doe pour les études canadiennes sur l’incapacité et la culture.

Le prix, qui porte le nom d’une professeure et militante franco‑canadienne et ojibwée pour les droits des personnes en situation de handicap, sera remis lors du Congrès de la Fédération des sciences humaines et sociales en juin 2015 à Ottawa au chercheur en anthropologie québécois Patrick Fougeyrollas, lui-même en fauteuil-roulant.

« Non seulement le Prix Tanis Doe reconnaitra l’excellence de la recherche en français dans le domaine du handicap, mais il veut aussi encourager ceux qui osent dire l’indicible, conclut Maria Fernanda Arentsen. Beaucoup de chercheurs dans ce domaine sont eux-mêmes touchés par le handicap. C’est un sujet très personnel et difficile. »

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface