Profil

Enseignement et hypnose, double destin

L’ancien étudiant de l’Université de Saint-Boniface, Tristan Fréchette, fait aujourd’hui carrière comme enseignant de psychologie. Passionné de magie et de surnaturel depuis un jeune âge, ce n’est pas pour rien que ses dix ans d’études à l’USB l’ont mené sur une autre voie en parallèle de sa carrière principale : celle de l’hypnose.

Tristan Fréchette
Tristan Fréchette, diplômé de l'USB, fait aujourd'hui carrière comme enseignant et hypnotiseur.

« À l’USB, j’ai suivi un cours de perception, se rappelle-t-il, et j’ai beaucoup appris sur la théorie de l’hypnose. »

En effet, si le cours de perception l’a grandement intéressé, la passion de Tristan Fréchette pour l’hypnose était ancrée en lui bien plus profondément. « J’ai toujours été intéressé par la magie, par le surnaturel, et je me suis toujours senti poussé à rechercher plus sur ces sujets », confie-t-il.

« En 2013, j’ai assisté au spectacle d’hypnose de Tyzen. J’ai eu l’occasion de lui parler et il m’a conseillé d’aller trouver Marc Savard à Las Vegas, poursuit-il. J’y suis donc allé! »

Aux côtés du professionnel de l’hypnose, Marc Savard, Tristan Fréchette a reçu une formation théorique et pratique sur l’art de l’hypnose, mais aussi une formation sur comment faire de l’hypnose un talent lucratif.

D’ailleurs, en plus de son aspect divertissant, l’hypnose peut avoir de nombreux bénéfices. « J’utilise notamment l’hypnose en salle de classe pour aider mes élèves à améliorer leurs performances dans leurs études, sur la scène pour les étudiants en arts dramatiques, et dans le sport, révèle Tristan Fréchette. L’hypnose est considérée comme une médecine alternative. »

Toutefois, s’il est capable d’agir sur certains résultats scolaires ou sportifs, Tristan Fréchette n’a pas encore été formé pour répondre aux besoins thérapeutiques, chose qu’il prévoit poursuivre dans l’avenir. Pour le moment, il utilise avant tout l’hypnose dans un objectif de divertissement.

« À force de monter des spectacles et en illustrant que l’hypnose est un phénomène naturel qu’il ne faut pas craindre, les gens sont de moins en moins effrayés. L’hypnose, tout le monde connait cet état-là sans le savoir! C’est le premier état avant de s’endormir, l’état de daydreaming. On m’invite donc de plus en plus souvent à faire des spectacles », se réjouit-il.

En 2014, Tristan Fréchette s’est engagé à un contrat d’enseignement qui l’a mené jusqu’en Australie, une expérience enrichissante, bien sûr, mais qui l’a aussi fait reconnaitre l’importance que sa communauté a pour lui.

« Je souhaite enseigner au Manitoba, confie-t-il. Le contact avec les écoles m’est important. Cependant, je serais particulièrement ouvert à faire moins d’enseignement et plus d’hypnose! », finit-il.

Publié : mai 2015

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface