Nouvelles et événements

À vos aiguilles pour les sans-abri

27 octobre 2015

Deux étudiantes de l’USB, Katelyn Sutton et Natasha Chartier, ont lancé à la fin septembre un club de tricot au bénéfice des sans-abri de Winnipeg.

« Un jour, j’ai aperçu Katelyn Sutton en train de tricoter, raconte Natasha Chartier. Puisque moi aussi j’aime bien tricoter, on s’est dit que ce serait amusant de tricoter ensemble. Mais on voulait le faire pour une bonne cause.

natasha-et-katelyn
Natasha Chartier et Katelyn Sutton, fondatrice du club Tricoter pour les moins fortunés

« C’est là qu’on a pensé à SOS sans-abri, le projet du comité Développement et Paix USB qui vient en aide aux plus démunis. »

Depuis déjà trois ans, le comité Développement et Paix USB récolte des dons en argent pour l’achat de repas qui seront distribués au temps des Fêtes à l’angle des rues Main et Higgins. Cette année, en plus de la nourriture, les deux étudiantes espèrent pouvoir offrir des vêtements chauds qu’elles auront tricotés dans le cadre du tout nouveau club de tricot, appelé Tricoter pour les moins fortunés (TPMF).

« Nous tricotons surtout des foulards, des tuques et des mitaines, précise Katelyn Sutton. Et notre but est de tricoter au moins 200 articles d’ici la date de distribution. »

Après deux semaines d’existence, le club TPMF comptait déjà une dizaine de membres actifs, en plus de plusieurs personnes qui ne pouvaient pas participer aux rencontres du club, mais qui se sont offertes pour participer au projet.

Katelyn Sutton et Natasha Chartier s’offrent même d’enseigner le tricot à quiconque serait intéressé à participer au projet, que ce soit pendant les heures du club TPMF ou en dehors.

« On a préparé un diaporama pour montrer aux gens comment tricoter, explique Natasha Chartier. On peut aussi leur apprendre à faire du crochet. De plus, on a toutes sortes d’aiguilles de tricot : circulaires, à double pointe  ou encore pour lâcher des mailles à disposition des participants, ainsi que des crochets. On ne manque pas d’aiguilles! »

Appuyées par la directrice du Service d’animation spirituelle, Norma McDonald, les deux étudiantes ont fait appel à la communauté pour obtenir des dons de laine, notamment à la coopérative Ram Wools Yarn. « La communauté a été très généreuse et on a reçu beaucoup de laine. Maintenant, on a de la laine partout! », dit Katelyn Sutton.

Le club TPMF accepte aussi des tricots déjà terminés, à condition qu’ils aient été faits à la main et qu’ils n’aient pas encore été portés.

« C’était important pour les deux fondatrices du club que soit pris le temps de tricoter pour ces sans-abri comme on prendrait du temps pour ceux qu’on aime, précise sœur Norma McDonald. Elles veulent leur montrer qu’ils sont dignes d’un beau cadeau, dignes de recevoir quelque chose fait pour eux, à la main et avec amour. »

Le club TPMF se réunit à la Source (local 1132) de l’USB les lundis de midi à 14 h, bien que le local demeure ouvert toute la semaine. « Tous sont bienvenus quel que soit le niveau de compétences en tricot et crochet, qu’ils viennent de l’USB ou d’ailleurs, jeunes comme aînés, assure Natasha Chartier. Chacun vient comme il peut et fait ce qu’il peut. »

Pour plus d’information sur le club TPMF, contactez Katelyn Sutton à ksutton@monusb.ca ou Natasha Chartier à nchartie@monusb.ca.

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface