Profil

Une voie taillée pour un communicateur

Originaire du Québec, Stéphane Hawey a eu la chance d’évoluer dans le milieu de la communication et du journalisme à Radio-Canada à travers tout le pays pendant 19 ans. C’est un besoin de changement et d’innovation qui l’a poussé à changer de cap et à donner un nouveau défi à sa carrière. Ainsi, Stéphane dépose ses valises à l’Université de Saint-Boniface (USB) pour occuper le poste de coordonnateur au Bureau de recrutement.

Stéphane Hawey à l’USB
Stéphane Hawey, coordonnateur au Bureau de recrutement de l’USB


« Je me revois ici comme quand j’ai débuté à Radio-Canada. C’est mon milieu de compétence, mais j’apprends aussi beaucoup.  Je crois vraiment que ce travail a été taillé pour moi! »

Avec énergie, Stéphane Hawey découvre petit à petit son nouveau travail. « C’est un milieu très dynamique où il y a toujours un lot de surprises et de défis, et ça, c’est quelque chose qui m’attire beaucoup.

« Les différentes personnes avec qui je travaille sont parmi les aspects qui me plaisent le plus dans ce travail. Je suis quelqu’un de très curieux et je veux tout savoir. Ici, à l’USB, il y a toujours quelqu’un pour me répondre. »

Stéphane Hawey voit à l’USB la possibilité de s’épanouir professionnellement dans un cadre qui s’accorde parfaitement avec ses envies, sachant toutefois qu’il lui faudra s’acclimater. « Bien sûr, j’étais conscient de la tâche qui m’attendait. Mais en à peine deux mois et demi en poste, j’ai pu comprendre pourquoi l’USB figurait parmi les meilleurs employeurs au Manitoba. Le climat de travail est vraiment agréable, c’est plaisant de se lever le matin pour se rendre à l’ouvrage. »

Déjà dans le moule de la grande famille de l’USB, il a pris ses responsabilités à cœur. Parmi ses priorités demeure le recrutement d’étudiants internationaux, groupe qui représente 30 % de la population étudiante actuelle de l’USB. « Les étudiants internationaux viennent de 25 pays différents aujourd’hui. C’est une très bonne chose, mais nous voudrions aller encore plus loin dans ce sens. Nous aimerions nous ouvrir davantage à l’accueil d’étudiants en provenance de nouveaux pays comme le Mexique, le Brésil ou le Costa‑Rica. »

Étant conscient que le Québec attire les francophones d’ailleurs, le Bureau de recrutement de l’USB compte faire valoir ses atouts pour continuer d’attirer les meilleurs des étudiants internationaux. « Ils doivent savoir qu’ils ont leur place ici, et qu’ils auront l’assurance de trouver un emploi dans leur milieu de compétence. »

Un travail épanouissant et de beaux défis pour l’avenir, voilà la recette gagnante pour Stéphane Hawey!

Publié : mars 2016

 

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface