Nouvelles et événements

Le coup d’État argentin, revisité en film

2 mars 2016

L’Université de Saint-Boniface (USB) s’associe à l’Université du Manitoba (UM), l’Argentinean Manitoban Association et le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) dans le cadre d’un projet de projection de films intitulé Rompre le silence : mémoire, identité et droits de la personne dans le cinéma argentin, initiative en rapport avec le coup d’État argentin pour souligner son 40e anniversaire ce mois de mars.


Extrait d'une murale en Argentine Extrait d'une murale à l'Espace pour la mémoire et pour la promotion et la défense des droits de l’homme, Buenos Aires (Argentine)

 

À quatre reprises durant le mois, l’USB présentera des films argentins qui traiteront de ce tragique évènement.

Maria Fernanda Arentsen, qui enseigne de nombreux cours reliés à la culture latino-américaine à l’USB, et Jorge Nállim, professeur d’histoire latino-américaine à l’UM, seront sur place pour présenter les films et pour animer des discussions à la suite des projections.

Ce sont ces deux experts qui ont sélectionné les films, à l’exception du dernier de la série, qui est tout récent et qui leur a été recommandé par l’Ambassade d’Argentine au Canada. Chaque œuvre cinématographique abordera dans sa propre perspective le thème du coup d’État.

« Les droits de la personne sont quelque chose de fragile, relève Maria Fernanda Arentsen, qui a elle-même vécu la dictature de ce coup d’État. Les gens oublient trop rapidement. » Pour cette professeure, il est important de rappeler que de tels évènements sont arrivés il y a à peine 40 ans.

Elle est aussi convaincue que les Argentins n’en ont pas assez parlé et qu’il y a une certaine honte en lien avec la période de dictature qui a duré de 1976 à 1983. « C’est thérapeutique d’en parler », conclut-elle.

 

Calendrier des projections :
Le vendredi 4 mars : Les Grand-Mères de Plaza de Mayo et la quête d’identité (2012)
Le vendredi 11 mars : Les Illuminés par le feu (2005)
Le vendredi 18 mars : Chercheurs d’identités perdues (2013)
Le jeudi 24 mars : Sans censure. Coupures de presse (2014)

 

Tous les films sont projetés à 19 h 30 à la salle 0617 du Pavillon Marcel-A.-Desautels de l’USB, en espagnol et sous-titrés en anglais.

L’Université de Saint-Boniface accepte présentement des demandes pour diverses bourses qui seront décernées durant la session d’hiver 2016. 

Parmi les bourses disponibles, on peut compter entre autres une série de bourses touchant la mobilité, fonds qui permettent ainsi aux étudiants et étudiantes de faire un séjour à l’étranger dans le cadre de leur programme d’études, une bourse offrant des ressources humaines, financières et techniques pour faciliter la mise sur pied de projets culturels, ainsi que des bourses pour les étudiants d’ascendance métisse.

Toutes les demandes doivent être dûment remplies et remises au Registrariat avant la date limite respective.

« Il est aussi possible de recevoir de l’aide pour remplir sa demande de bourse, explique la registraire de l’USB, Christine Mahé-Napastiuk. Notre Service d’orientation est là pour répondre à toutes les questions sur les bourses et pour assurer une bonne compréhension du processus. »

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface