Le bilinguisme au Manitoba : évolution et défis

Le 19 juillet 1963, le gouvernement canadien de Lester B. Pearson instituait la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme, dont une partie du mandat consistait à recommander les mesures à prendre pour que la Confédération canadienne se développe d’après le principe de l’égalité entre les deux peuples l’ayant fondée.

Pour souligner l’influence de la commission sur l’évolution du tissu social, politique, linguistique et culturel du Canada, une conférence aura lieu à l'Université de Saint-Boniface le 16 avril à laquelle la communauté entière est invitée.

Trois exposés sont au programme : « Une perspective historique », par Roger Turenne, analyste politique bien connu; « Bilingualism and Political Reality in Manitoba », par Andy Anstett, député provincial de 1981-1986; et « Regards vers l’avenir : les défis », par Raymond Hébert, politicologue et professeur émérite de l’USB. La conférence sera suivie d’une période de questions et d’une réception. La traduction simultanée est offerte afin de favoriser une plus grande participation du public.

La conférence du 16 avril, l’une des sept conférences canadiennes officielles sur le sujet, est organisée en collaboration avec l’Université d’Ottawa et le Commissariat aux langues officielles. Les autres conférences auront lieu durant la même période à Moncton, Montréal, Gatineau, Ottawa, Toronto et Edmonton.

Pour assister à la conférence par Internet, consultez la page ustboniface.ca/cbm.

 

icone_pdf Télécharger le communiqué de presse

 

Annonce_Conférence bilinguisme

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface