Profil

Fier héritier d'Étienne Gaboury

Damien FenezL’architecte franco-manitobain Damien Fenez a conçu le Pavillon Marcel A. Desautels qui a reçu en février dernier la certification LEED Or (Leadership in Energy and Environmental Design). Cet ancien de l’Université de Saint-Boniface est fier d’avoir pu redonner à sa communauté francophone, avec ce bâtiment environnemental, un bel ajout à l’USB qui héberge aujourd’hui les programmes des sciences de la santé et des services sociaux.

« Je suis très fier d’avoir conçu le Pavillon, confie Damien Fenez, qui codirige aujourd’hui le cabinet d’architectes Prairie Architects. C’est un des grands succès de ma carrière. Pouvoir redonner à l’Université en travaillant sur l’édifice d’un homme que je respecte énormément, c’est un honneur, d’autant plus que c’est un bâtiment durable. »

C’est donc dans la lignée d’Étienne Gaboury, concepteur du centre étudiant de l’USB, que Damien Fenez a conçu le nouveau Pavillon. « Étienne Gaboury est vraiment un modèle pour moi, affirme le Franco-Manitobain. J’ai eu la chance de travailler avec lui pour ma thèse. Nous avons conçu le Pavillon en nous inspirant de ce qu’il avait déjà fait. »

Damien Fenez est toujours resté proche de la communauté. Que ce soit dans ses études ou dans son travail, il a toujours essayé de relier l’architecture aux francophones. Lors de son travail de thèse, il s’est intéressé à la définition d’une architecture moderne francophone.

« J’ai imaginé un édifice plurifonctionnel sur le boulevard Provencher, raconte-t-il. L’idée, c’était de représenter la nouvelle identité francophone de Saint-Boniface liée aux migrations, entre les nouveaux arrivants et les francophones installés au Manitoba depuis plus longtemps. Il faut considérer les dimensions culturelles et socio-économiques quand on explore ce type de projet. »

Spécialisé dans les bâtiments durables depuis une quinzaine d’années, Damien Fenez a notamment participé aux rénovations du Centre culturel franco-manitobain, du Musée de Saint-Boniface et à la construction des nouveaux bureaux de la Société franco-manitobaine.

« Tout le processus de design et de conception du Pavillon était orienté vers la certification LEED Or, c’est sûr, mais notre volonté est toujours de faire des bâtiments durables. On a fait assez de bâtiments de cette façon pour savoir comment diminuer la consommation d’énergie. Ce n’est pas nécessairement plus cher, c’est juste une façon différente de faire, et si on regarde à long terme, cela réduit les coûts d’électricité. Il faut par exemple orienter le bâtiment en fonction du soleil et construire des fenêtres et des murs isolants. Cela permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre. »

Le Pavillon, qui abrite notamment les futurs infirmiers et infirmières, comporte des salles de simulation. Damien Fenez et son équipe ont beaucoup travaillé sur ce centre de travail pratique afin qu’il se rapproche autant que possible de la réalité d’un hôpital. Les chambres d’hôpital dans lesquelles les étudiants font leurs exercices sont reliées aux grandes classes et aux salles de conférences afin que tout le monde puisse profiter de l’apprentissage.

C’est donc avec fierté que Damien Fenez a vu son chef-d’œuvre certifié LEED Or. Cette homologation a ainsi confirmé le caractère écologique du processus de conception, de construction ainsi que d’utilisation du bâtiment, une reconnaissance à la hauteur des efforts investis dans ce grand projet.

 

Voir d'autres profils

 

 

 

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface