Profil

De petits gestes qui font la différence

Le 24 octobre dernier, l’USB a lancé sa campagne de financement annuelle invitant la communauté à donner généreusement pour améliorer le programme de bourses de l’établissement. Une semaine plus tôt, la campagne avait déjà commencé pour les employés de l’USB qui se montrent chaque année très généreux.

« Notre objectif cette année est de récolter 80 000 $ de la part des membres du personnel, explique la directrice du Bureau de développement de l’USB, Gisèle Barnabé. C’est une contribution significative et réaliste, car nous avons la chance d’avoir un personnel très actif, par exemple, l’an passé, 154 donateurs internes ont contribué à élargir nos fonds de bourses. »

Un plan d’action novateur

Mise en place par le Bureau de développement de l’USB, la campagne présente cette année des caractéristiques bien particulières qui témoignent de la volonté de l’équipe de valoriser chaque étudiant et étudiante.

Le Bureau de développement de l’USB a par ailleurs choisi de restructurer son plan d’action afin de mieux répondre aux nouveaux besoins des étudiants et à la réalité actuelle. Si en 2012 la majorité des bourses offertes était destinée aux étudiants venant tout juste d’intégrer l’USB et à ceux de première et deuxième années, cette année, l’accent est mis sur les étudiants de 3e et 4e années. Plus particulièrement, l’accent sera mis sur les sciences et sur l’aide pour répondre aux besoins sociaux et financiers des étudiants.

Au service des autres

Pour les deux co-présidents honoraires de cette initiative et professeurs à l’USB, Sylvie Rondeau et Émile Hacault, ce moment constitue un véritable gage de l’engagement et de la solidarité des membres du personnel de l’USB afin d’assurer le bien-être de leurs étudiants.

« Dans le domaine des sciences, la charge de travail est très importante, car en plus de leurs cours, les étudiants ont beaucoup de travaux à effectuer en laboratoire, souligne Sylvie Rondeau. Il leur est donc particulièrement difficile de jongler avec un emploi. Une bourse sera ainsi un bon moyen de leur permettre de se concentrer sur leurs études et de rendre encore plus concurrentielle l’USB dans le domaine des sciences. »

Une telle initiative apparaît d’autant plus pertinente qu’elle accompagne la création d’un nouveau programme à l’USB : le programme coopératif qui s’ajoute cette année au baccalauréat en sciences avec majeure conjointe en biochimie-microbiologie.

Émile Hacault, professeur de français à l’USB depuis 10 ans, et Sylvie Rondeau, professeure en sciences depuis 25 ans, se font ainsi les porte-paroles et les symboles de cette campagne interne de collecte de fonds grâce à leur expérience, à leur propre générosité et à leur engagement sans faille envers l’USB.

« Nous souhaitons encourager les membres du personnel de l’USB à faire des dons, explique Émile Hacault. L’éducation est importante chez les jeunes et doit être prise au sérieux. Les bourses qui sont attribuées permettent aux jeunes d’avancer dans leurs études et d’aller au bout de leurs projets. »

«  Par ailleurs, nous tenons particulièrement à l’USB, souligne-t-il. Elle est la seule université francophone de l’Ouest canadien, il faut donc encourager au maximum les étudiants francophones d’ici. »

Ce sont donc tous les membres du personnel de l’USB qui sont invités à effectuer un don. Il s’agit là d’un geste fort, marquant et susceptible d’améliorer le quotidien de beaucoup d’étudiants, voire de leur dessiner un avenir qui n’aurait jamais pu se profiler sans cette aide précieuse.

Publié : novembre 2013

 

Voir d'autres profils

Je veux faire un don! Découvrez les différentes façons de donner à l’Université ou faites un don en ligne maintenant!

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface