Profil

Passion et professionnalisme

Le service d’entretien et de sécurité de l’Université de Saint-Boniface (USB) change de visage. Depuis le 25 novembre, c’est en effet Robert Simard, succédant à Roger Dupasquier, qui occupe le poste de directeur des services d’entretien et de sécurité de l’établissement. Une nouvelle mission à laquelle il entend répondre avec passion et professionnalisme.

Robert SimardC’est avec un naturel stupéfiant que Robert Simard endosse cette nouvelle responsabilité. Naturel tout droit issu de ses origines et de son expérience passée. «  Je dois dire que ce qui a trait aux bâtiments, c’est une longue affaire de famille, confie-t-il. Déjà mes ancêtres venus s’installer au Canada étaient charpentiers. Depuis, chaque génération a été baignée dans la construction. »

Et Robert Simard n’a pas fait exception. Bien au contraire, avec ses six frères, il s’est rapidement plongé dans une entreprise de construction, Simaco Builders Ltd., avant de lancer lui-même sa propre affaire indépendante. « La gestion, la maintenance et la construction font partie de moi, explique-t-il. Ces six dernières années, j’ai pu les mettre à profit au sein de la Commission canadienne des grains en tant que gérant des installations au national. Le poste que j’occupe aujourd’hui est la continuité de tout ça. C’est l’histoire de ma vie. » 

Polyvalence et expertise

De fait, les compétences de Robert Simard sont aussi précises que parfaitement reliées à son nouveau poste de directeur des services d’entretien et de sécurité de l’USB. Au cours des années, ce Manitobain a su accumuler une expérience extrêmement diversifiée en matière de gérance, construction, maintenance, planification, et marketing. « J’ai eu la chance de pouvoir toucher à tout à travers mes différentes professions, raconte Robert Simard. J’ai aussi bien recouvert des planchers, peinturé des murs, que recherché des clients, identifié leurs besoins et tenté de les satisfaire.

« Tout ce background m’a parfaitement préparé à exercer mes nouvelles fonctions, ici, à l’USB, précise-t-il. Il faut bien comprendre à quel point l’entretien et la sécurité vont de pair. Celui qui connaît le mieux un bâtiment est celui qui l’a conçu, construit et qui l’a entretenu. »

C’est donc une responsabilité à double cachet qu’a choisi d’endosser Robert Simard au sein de l’USB. S’assurer que l’établissement soit pleinement sécuritaire, d’une part; de l’autre, qu’il demeure un modèle de renouveau, qu’il continue de suivre les progrès faits en matière de construction et d’aménagement. « Je compte non seulement renouveler les installations qui doivent l’être, évoluer en fonction des nouvelles tendances, mais aussi répondre aux besoins spécifiques de l’USB en travaillant de concert ces cliens et l’administration, affirme-t-il.  D’autant plus que pour moi, l’USB a une signification particulière.

« En plus d’être un lieu de travail, c’est un lieu de culture, souligne-t-il. J’ai toujours vécu avec la communauté francophone, alors l’USB, c’est comme chez moi. Je peux enfin me rapprocher de ce qui m’a vu grandir, c’est comme l’aboutissement de ma carrière. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface