Profil

La voix de l’Afrique

Kelly BadoDepuis le 19 septembre 2013, le nom de Kelly Bado, l’ancienne étudiante de l’Université de Saint-Boniface (USB), flotte sur les lèvres. En effet, grande gagnante du concours Chant’Ouest de 2013, la jeune femme ne cesse d’envouter le public de sa voix soul et RnB.

À l’occasion de ce concours prestigieux visant à dénicher les talents des régions de l’Ouest du pays, Kelly Bado s’est démarquée des concurrents de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan. Récompensée par le Prix hommage André-Mercure lors de la soirée du gala Chant’Ouest du jeudi 19 septembre 2013, cette artiste a su faire entendre sa voix et ses idées.

En effet, Kelly Bado n’est pas seulement une interprète, elle écrit également ses textes, tous parfumés des saveurs de l’Afrique. Originaire de Côte d’Ivoire, elle n’hésite pas à évoquer la pauvreté de son pays natal tout en se situant du côté de l’espoir. Ses chansons, c’est son engagement, c’est sa manière de montrer aux Africains qu’ils ne sont pas seuls et qu’ensemble ils peuvent changer les choses.

Une carrière en devenir

Aujourd’hui, forte de ce succès retentissant, Kelly Bado s’engage plus en avant dans le monde de la musique. « Grâce au Chant’Ouest, j’ai l’opportunité de pouvoir enregistrer deux chansons en studio qui devraient sortir à la radio au mois de mars, confie-t-elle. Et c’est sans compter les nombreuses prestations que j’aurai la chance de réaliser au cours de l’année. »

Spectacle à l’USB le 23 janvier 2014, concert au Festival du Voyageur en février 2014 et préparation à l’incontournable Festival international de la chanson de Granby, elle a enfin pu s’engager pleinement dans l’univers de la musique, tout en prenant soin de ne garder les pieds sur terre.

« Je perçois Chant’Ouest comme un tremplin, une chance à saisir, explique Kelly Bado. Mais je ne compte pas pour autant abandonner ma carrière professionnelle. J’aime mon travail et la musique n’est qu’une passion ayant pris davantage d’importance qu’avant. »

Polyvalence exemplaire

Actuellement adjointe administrative et coordonnatrice de la traduction au Conseil communauté en santé du Manitoba, Kelly Bado est en effet aussi persévérante en musique qu’en affaires. Après avoir obtenu une maitrise en comptabilité au Maroc, la soif de connaissances et d’expériences nouvelles l’a menée à l’USB où elle a pu obtenir un baccalauréat en administration des affaires en 2010. « L’USB propose un système éducatif flexible et personnalisé, souligne-t-elle. J’ai pu rencontrer directement la direction et obtenir un parcours particulier, qui prenait en compte mes acquis. C’était l’idéal. »

« Et puis, c’est à l’USB que je me suis produite sur scène pour la première fois, ajoute-t-elle avec un sourire. J’ai même pu enregistrer Le Spin avec d’autres étudiants. Il s’agissait d’une compilation de chansons d’artistes de l’USB parainnée par le Service d’animation culturelle de l’établissement. C’est en quelque sorte la première maquette de mes débuts! »

Publié : janvier 2014

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface