Profil

Un enrichissement sans commune mesure

Profil - Guy PréfontaineNul besoin de présenter Guy Préfontaine à la communauté de Saint-Boniface. Cet homme à la moustache soignée a su se tailler une solide réputation pour sa nature chaleureuse et ses projets architecturaux remarquables. Il est une figure éminente de Winnipeg, non seulement douée dans son travail, mais aussi tournée vers autrui, comme en témoigne le Fonds de famille Guy-et-Margaret-Préfontaine qu’il a contribué à mettre en place au sein de l’Université de Saint-Boniface (USB) il y a une douzaine d’années.

Pourtant, l’USB aurait pu ne constituer qu’un vague souvenir dans la mémoire de l’architecte, tant sa carrière s’est étoffée et développée au cours des années. Après avoir étudié au Collège secondaire de Saint-Boniface (CSSB) jusqu’en 1975, Guy Préfontaine a en effet obtenu un baccalauréat et une maîtrise en architecture de l’Université du Manitoba. Ce parcours a été agrémenté d’une année passée à la prestigieuse école d’architecture de Marseille-Luminy, en France, et aussi d’une participation à un projet de grande envergure de ré-urbanisation d’une exposition internationale, EXPO 86 à Vancouver. Autant d’éléments qui laissaient présager une brillante carrière.

Et Guy Préfontaine n’a pas déçu les attentes. Désormais architecte, ce Manitobain a multiplié les projets jusqu’à laisser une trace indélébile à Winnipeg. Le pont Provencher, la gare centrale d’autobus de Winnipeg (Rapid Transit), ou encore l’atrium de l’Hôpital Saint-Boniface sont des preuves de sa passion. « L’architecture me fascine, explique-t-il. Chaque œuvre s’ancre dans la société qu’elle dessert. À travers les bâtiments, on peut lire les cultures et les valeurs des sociétés. »

De la Chine à l’Australie, en passant par le Québec, la Grèce ou encore l’Italie, c’est partout à dans le monde que Guy Préfontaine est allé poser son empreinte. Pourtant, parmi ces innombrables lieux, c’est de Saint-Boniface qu’il conserve le souvenir le plus vif. « J’ai de beaux souvenirs du temps passé ici, confie-t-il. Ça a été un réel enrichissement personnel de grandir à Saint-Boniface. J’ai beau m’être baladé un peu partout sur le globe, je conserve de fortes amitiés ici. » Cycliste aguerri, festivalier enthousiaste et voyageur par vocation, l’architecte continue de s’identifier.

Un milieu éducatif unique

Plus particulièrement, c’est pour ses quelques années passées au sein du CSSB qu’il est le plus reconnaissant aujourd’hui. Ce passage fut bref, mais non moins déterminant pour la vie qu’il a menée par la suite. « Le CSSB a eu plus d’influence dans ma vie que n’importe quel autre lieu que j’ai pu traverser, explique Guy Préfontaine. Il attirait du monde incroyable. C’est d’ailleurs un enseignant de l’établissement, Marcel Gosselin, qui m’a dirigé vers l’architecture, qui a compris le premier que c’était la profession qui me correspondait le mieux. »

« Cela a été un enrichissement sans commune mesure, continue-t-il. J’ai conscience que je conserverai toute ma vie cette relation particulière avec le collège. » C’est aujourd’hui à travers ses dons à l’USB que Guy Préfontaine exprime ainsi son attachement.

« C’est ma façon de souligner combien les étudiants font partie d’une culture d’éducation qui a commencé bien avant eux, explique-t-il. Je tiens à cet héritage et à soutenir les générations à venir. »

Publié : janvier 2014

 

Voir d'autres profils

Je veux faire un don! Découvrez les différentes façons de donner à l’Université ou faites un don en ligne maintenant!

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface