PROFILS | Publié : septembre 2017

L’anglais langue seconde : un point fort de recrutement

Appui linguistique en anglais

 

Comme de nombreux services de l’Université de Saint-Boniface (USB), le Service de perfectionnement linguistique (SPL) a évolué depuis sa création. C’est pourquoi, au fil des années, l’appui en anglais est devenu un atout important offert aux étudiants.

Lorraine Forbes, qui a été responsable de l’encadrement en anglais langue seconde au SPL jusqu’en 2014, a vu l’essor de l’appui en anglais depuis 2000.

« En voyant le recrutement d’étudiants internationaux augmenter, il était question d’un besoin de plus en plus majeur. Le SPL a répondu à la demande grandissante en proposant ses diverses méthodes pour apprendre la langue. »

En effet, de nombreux étudiants ont choisi l’USB afin de pouvoir maitriser l’anglais pendant leurs études. Cette langue d’usage mondial est un atout et une source de motivation pour eux. « Le but du SPL est d’amener les étudiants internationaux à un niveau de compétence parallèle à celui des étudiants canadiens nés bilingues, afin de bien fonctionner dans leur milieu de travail », explique Lorraine Forbes.

Dans les années 1990, un seul cours d’anglais langue seconde existait, créé pour l’École de traduction. Le SPL y a ajouté ses propres cours et des mesures de perfectionnement selon les besoins toujours grandissants. Cercles de conversations, activités, tutorat oral ou écrit : la diversité est au rendez-vous. L’étudiant obtient son diplôme en français, ayant à la fois acquis une autre langue mondiale, et ce, sans quitter l’USB.

Et, l’appui en anglais, c’est populaire! « En 2000, nous avions 22 étudiants inscrits, raconte Lorraine Forbes. Quand je suis partie, il y en avait près de 200! »

Un des services les plus populaires pour améliorer ses compétences linguistiques en anglais au SPL est le centre de tutorat. Une équipe de tuteurs a été formée afin d’offrir de l’aide en anglais, aussi bien qu’en français, en espagnol et en allemand, écrit ou oral. D’après Lorraine Forbes : « Chaque université a son approche. Je pense que la nôtre repose sur une ouverture sur le monde et un esprit d’échange de connaissances. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface