Engagement contre l'esclavage :
Une chargée de cours de l'USB est finaliste d'un prix YWCA

Karlee Sapoznik, une ancienne de l’USB aujourd’hui devenue chargée de cours d’histoire, était finaliste hier soir d’un prix YMCA-YWCA Women of Distinction pour son engagement infatigable contre l’esclavage moderne. La cérémonie avait lieu au Centre des congrès. « Officiellement, l'esclavage n'existe plus dans le monde. Pourtant, 27 millions de personnes, soit plus du double du nombre d'Africains victimes de la traite transatlantique en Amérique durant quatre siècles, sont toujours esclaves », déplore Karlee Sapoznik. C’est ce terrible constat qui a poussé la jeune femme, dans les dernières années, à multiplier les gestes contre l’esclavage moderne. Âgée d’à peine 24 ans, celle-ci fondait déjà l’organisme Alliance contre l’esclavage moderne (AAMS – Alliance Against Moderne Slavery)!

Elle figurait ainsi, pour son engagement social exemplaire, parmi les finalistes du prix YWCA Women of Distinction dans la catégorie « Jeune femme de mérite. » Sa candidature avait été proposée par Navdip Kaur Singh et appuyée par Soeur Norma McDonald, directrice du Service d’animation spirituelle de l’USB.

Karlee Sapoznik est née à Winnipeg et a appris le français à l’école secondaire Jeanne-Sauvé. Durant son baccalauréat en histoire à l’USB, elle a intégré le groupe Développement et paix. Après son baccalauréat, elle a effectué une maîtrise puis elle termine maintenant un doctorat à l’Université de York, en Ontario. Son doctorat porte sur les mariages forcés au Canada. L'année passée, elle a participé à un voyage au Mali avec le groupe de Développement et paix, durant lequel elle a pu en apprendre davantage sur le trafic des enfants en direction des champs de coton ou de cacao de la Côte d’Ivoire ou encore sur l’esclavage par « ascendance », qui fait que les enfants de femmes esclaves deviennent automatiquement esclaves, malgré
les lois internationales. Elle est ensuite revenue habiter au Manitoba en 2012 où elle a donné deux cours d’histoire à l’Université de Saint-Boniface.

« Nous sommes extrêmement fiers de compter Karlee dans notre équipe et parmi nos anciens, se réjouissait hier la rectrice Raymonde Gagné, elle-même finaliste du Prix l’an dernier. Cette importante qualification rejaillit sur la grande famille de l’USB, sur notre communauté francophone et sur l’ensemble de la société manitobaine. »

Les prix YMCA-YWCA Women of Distinction célèbrent le talent, les réalisations, l’imagination et l’innovation de Manitobaines ayant contribué de façon exemplaire au développement des autres dans la communauté.

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface