Nos valeurs à l’honneur

Les valeurs de l’Université de Saint-Boniface sont mises à l’honneur grâce à la rectrice, Raymonde Gagné, et à Sœur Norma McDonald, directrice du Service d’animation spirituelle, qui recevront chacune une médaille du jubilé de la reine Élizabeth II le 24 mai prochain (1). Une médaille pour commémorer le 60e anniversaire de son accession au trône est décernée aux Canadiens et Canadiennes qui ont contribué de façon exceptionnelle et exemplaire à leur communauté ou au pays. Ce sont donc deux personnes exemplaires de la communauté de l’USB qui se voient récompensées pour leur don de soi et leur dévouement à la collectivité.

« C’est un véritable honneur pour nous à titre personnel de recevoir cette médaille, cela consacre notre travail pour la communauté depuis des années, déclare Raymonde Gagné. Mais je pense que c’est aussi une façon de reconnaître que notre Université a épousé ces mêmes valeurs de dévouement et de service envers la collectivité. »

Raymonde Gagné a, au fil des années, gravi les échelons d’une belle carrière en gardant constamment en ligne de mire la défense de la langue française malgré son statut de langue minoritaire. Depuis sa nomination au poste de rectrice de l’Université de Saint-Boniface en 2003, Raymonde Gagné a supervisé de nombreux changements importants au sein de l’établissement, de l’optimisation des processus de gestion et de gouvernance à l’amélioration de l’offre de programmes, tout cela couronné par la construction du Pavillon Marcel A. Desautels et par le succès retentissant de VISION, la plus importante campagne de financement dans l’histoire de l’établissement. Mme Gagné est aussi très active dans le développement de la collectivité francophone du Manitoba à titre bénévole. Au fil des ans, elle a siégé à de nombreux conseils d’administration d’organismes, par exemple l’Hôpital Saint-Boniface, la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface,  le Comité de développement économique du Manitoba, le Centre de santé Saint-Boniface, et le Conseil consultatif de l’Ordre du Manitoba.

Elle est donc aujourd’hui récompensée pour son dévouement envers la communauté et ses efforts pour assurer la bonne santé de la langue, en étant notamment à la tête d’un des pivots les plus importants de la culture d’expression française francophone dans l’Ouest canadien.

« Pour sa part, il est évident que Sœur Norma McDonald a reçu cette médaille pour toute cette sagesse d’esprit qu’elle apporte partout où elle va, confie Raymonde Gagné.  Elle a, toute sa vie, inculqué aux jeunes adultes le don de soi et l’authenticité. C’est devenu pour elle une véritable mission de vie, s’investissant 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. »

Mais la mission de vie de Sœur Norma ne se limite pas aux frontières de Saint Boniface. Par l’intermédiaire du comité Développement et Paix de l’USB, elle a organisé de nombreux voyages de sensibilisation pour la clientèle étudiante à l’extérieur du pays, notamment au Pérou, au Mali et en Haïti, amassant des milliers de dollars au profit des plus démunis de notre société. Elle a pu partager son sens de la justice sociale et son amour pour la vie à l’autre bout du monde et revenir partager chaque fois ses nouvelles expériences de vie ici à l’Université de Saint-Boniface. Son plus récent projet, RéconciliACTION, a pour objectif de rapprocher les étudiantes et étudiants de l’Université non autochtones des communautés des Premières Nations au Manitoba et ailleurs au pays.

(1) Remise de la médaille le 24 mai prochain à 18 h 30 au Centre de recherche de l’Hôpital Saint-Boniface.

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface