Profil

La première pierre d’une carrière

Nicolas Audette fait partie des étudiants de l’École technique et professionnelle (ETP) qui ont reçu leur diplôme de l’Université de Saint-Boniface le 20 juin dernier. Il s’agit de la première pierre d’une longue et belle carrière pour le finissant en administration des affaires.

« Mes deux années d’études à l’ETP m’ont permis d’acquérir les outils nécessaires pour être immédiatement productif sur le marché du travail, explique-t-il. J’ai suivi des cours très précis en comptabilité, en marketing, en ressources humaines, en entreprenariat et des cours de langues, qui me permettront d’obtenir un bon emploi. »

Nicolas Audette a ainsi eu la chance de suivre des cours très concrets, apprenant comment rédiger une lettre en anglais et un communiqué de presse, à faire un plan d’affaires pour une entreprise fictive ou encore à faire un bilan comptable. Voilà des outils essentiels pour faire le grand saut dans le monde du travail.

« La force des programmes collégiaux de l’Université de Saint-Boniface est de faciliter l’acquisition de compétences essentielles dans la vie de tous les jours, que j’utilise d’ailleurs déjà en tant que président de l’Association étudiante de l’Université de Saint-Boniface, affirme-t-il. Par exemple, j’ai appris la gestion des ressources humaines et l’importance de la valorisation des employés, des éléments primordiaux dans le monde de l’entreprise et aussi au sein de l’Association. »
« De plus, l’atmosphère très familiale au sein de l’ETP, avec des classes peu nombreuses, permet une certaine proximité avec les professeurs et facilite ainsi l’apprentissage », ajoute-t-il.

Pour Nicolas Audette, ce diplôme est aussi une première étape d’une grande importance pour la suite de son parcours.
« L’année prochaine, je souhaite continuer mes études et approfondir tout ce que j’ai déjà appris en faisant un baccalauréat en administration des affaires, mais avec une spécialité, dit-il. Grâce à l’excellent système mis en place à l’Université de Saint-Boniface, je peux transférer les crédits que j’ai accumulés pendant ces deux années pour pouvoir faire un baccalauréat sans avoir à recommencer à zéro. »    

« Avec ce diplôme et un baccalauréat en plus, j’aurai alors tous les outils pédagogiques pour réaliser mon rêve de travailler tout en contribuant à ma communauté », conclut Nicolas Audette.

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface