L'USB accroît sa notoriété

En deux ans, le taux de familiarité des Manitobains à l'égard de l'USB est passé de 56 % à 64 %, une augmentation significative pour une période si brève. D’autant plus que les autres universités du Manitoba n’ont pas enregistré une hausse d’une telle importance.

Cet accroissement a été mesuré par l'institut de recherche et de sondage Probe qui a effectué deux enquêtes, l'une en 2009 et l'autre en 2011 sur le même échantillon. « Les progrès ainsi constatés résultent des efforts déployés par l'USB en ce sens », assure Monique LaCoste, coordonnatrice des communications. En effet, l'USB a mené des campagnes de publicité dont l'objectif était non seulement de favoriser le recrutement, mais aussi d’accroître le rayonnement de l'Université auprès de l'ensemble de la population canadienne, donc aussi bien chez les anglophones que les francophones. « Il s'agissait d'une approche très nouvelle puisque notre publicité était en anglais, explique la coordonnatrice des communications. Si on veut que les anglophones nous connaissent, il faut qu'on fasse notre promotion dans leur langue. »

En parallèle, une campagne de financement audacieuse a été lancée auprès des philanthropes anglophones afin de faire connaître l'établissement. « On a beaucoup misé sur les milieux d'affaires, ceux qui appuient les projets de développement », indique Monique LaCoste.

« Cette campagne encourageante s’inscrit dans un mouvement général qui va de pair avec notre changement récent de statut et qui vise à changer la perception des gens, assure-t-elle. Nous voulons accroître notre crédibilité et être considéré au même titre que les autres universités. Le sondage nous démontre que nous sommes sur la bonne voie.»

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface