Profil Recherche

Sur les traces de Max Weber

Paul Brochu, professeur de sociologie à l’USB, a publié le 1er mai 2012 dans la revue en ligne Interventions économiques un article intitulé « L’éthique catholique et l’esprit du coopératisme : la Caisse d’économie des pompiers de Montréal comme observatoire sociologique (1945-1980) ».

« Je suis spécialisé en sociologie de l’économie, explique Paul Brochu. Je cherche donc à savoir quels sont les éléments sociaux qui enracinent et légitiment l’activité économique. Je me suis vraiment intéressé à la Caisse d’économie des pompiers de Montréal lors de mon travail de thèse en 2002 car c’est la première Caisse d’économie qui a été fondée au Québec. »

Pour écrire cet article, Paul Brochu s’est donc penché sur la dimension religieuse de cette caisse d’économie. Pour cela, il a analysé les procès-verbaux des assemblées des membres de 1945 à 1980.

Dans son analyse, Paul Brochu reprend avec beaucoup de modestie le cadre d’analyse du sociologue allemand Max Weber. « Max Weber a démontré qu’il y a une compatibilité entre l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, explique le sociologue. Dans mon article, je propose d’étudier le lien entre une autre forme d’économie, l’activité coopérative, et l’éthique du catholicisme à partir d’une étude de cas très précise. »

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface