Profil

Apprendre à boxer à l’USB

 

Apprendre à boxer à l’USB
Rachelle Thibodeau, enseignante des cours de boxe, et Roger Régnier, directeur adjoint au Sportex, s’affrontent amicalement.

Depuis novembre 2015, le Sportex, le centre de conditionnement physique de l’Université de Saint-Boniface (USB), offre à l’ensemble de ses membres l’occasion de participer à des cours de boxe. Pour Roger Régnier, directeur adjoint du Sportex et lui-même grand amateur de boxe, il est important d’offrir un grand éventail d’activités pour tous les gouts qui permettent d’attirer des gens. C’est dans cet esprit d’amour pour l’activité physique qu’il a mis sur pied ce programme.

Dans le ring

Le cours consiste en un entrainement. Il n’y a pas de combats entre les participants, mais l’entraineuse Rachel Thibodeau affirme que le cours est conçu de sorte qu’il apparente l’entrainement d’un athlète qui se prépare pour un combat le lendemain. En ce sens, elle n’épargne pas ces élèves. « On pratique le cardio et les techniques, on fait de la musculation et surtout, on prépare le mental des athlètes », explique-t-elle.

Pour cette entraineuse, la pratique de la boxe se veut 50 % physique et 50 % mentale. C’est pourquoi elle pousse ses élèves à leur limite, pour leur apprendre l’importance de ne pas abandonner, de garder sa concentration.

« La boxe apporte de nombreux bénéfices. C’est très bon pour la santé, ça aide à réduire le stress, à améliorer notre cardio et notre force musculaire, et c’est l’un des rares sports qui travaille tous les muscles du corps, souligne Rachel Thibodeau. C’est aussi une occasion pour rencontrer d’autres gens. » De toute évidence, c’est par amour véritable pour ce sport qu’elle donne le cours. 

L’entraineuse

Rachel Thibodeau pratique la boxe depuis huit ans et l’enseigne depuis sept ans. Elle est à l’heure actuelle bénévole et entraineuse au Pan Am Boxing Club, en plus de s’occuper des cours du Sportex. Roger Régnier voulait depuis longtemps un cours de boxe au Sportex, mais avait de la difficulté à trouver une personne bilingue pour l’enseigner. Il a été heureux de rencontrer Rachel, qui répond justement à ce critère.

Un appel à tous

L’expertise de Rachel Thibodeau lui permet d’adapter son enseignement selon le niveau des boxeurs, des débutants aux plus expérimentés. 

Les séances sont toutes uniques, les entrainements toujours variés. L’équipement nécessaire est fourni pour les premiers cours, et il est disponible pour achat au Sportex même. 

Une adhésion au Sportex est nécessaire pour participer aux cours. Les non-membres peuvent toujours acheter un laissez passer journalier au cout de 15 $, question de tâter le terrain des « hooks », « jabs » et « uppercuts ».

Publié : avril 2016

 

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface