Profil

Alzheimer : une expérience virtuelle 

Depuis sa création en  1994, le programme Aide en soins de santé de l’École technique et professionnelle (ETP) forme des professionnels qui contribuent au bienêtre d’une population ayant des besoins en santé d’ordre physique, affectif, social et spirituel. C’est ainsi qu’avec l’appui de la Société Alzheimer du Manitoba, et par l’entremise de la formation PIECES, les étudiants du programme approfondissent leurs connaissances en vivant notamment une expérience virtuelle de la maladie d’Alzheimer, ce qui les sensibilise aux comportements problématiques liés à une santé mentale défaillante, telle la démence.

Alzheimer : Une expérience virtuelle

Le Physique, l’Intellect, l’Émotion, les Capacités, l’Environnement et le Social sont les fondements de la philosophie PIECES, une initiative d'apprentissage et de développement de meilleures pratiques qui fournit une approche basée sur la compréhension et l’amélioration des soins donnés aux personnes ayant des besoins complexes en santé.

Menée par la  gérante d’éducation de la Société Alzheimer du Manitoba,  Jennifer Vicente-Licardo, la formation PIECES est offerte en plus des cours en salle de classe, et dure deux jours. Dans le cadre de cette formation, les étudiants du programme Aide en soins de santé sont propulsés dans le monde d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer lors d’une séance virtuelle.  

« PIECES aide à faire comprendre pourquoi une personne souffrant d’Alzheimer se comporte d’une telle façon et offre des ressources afin de mieux gérer des comportements comme l’agressivité, l’anxiété, les appels incessants et l’égarement, explique Pauline Bosc, coordonnatrice du programme Aide en soins de santé de l’ETP. On demande aux étudiants de porter des appareils qui dérangeront leur sens, et on leur remet une liste de tâches à accomplir afin de reproduire l’environnement  et les défis quotidiens que vivent les gens atteints de la maladie d’Alzheimer. »

L’atelier a en ligne de mire cinq objectifs, soit une approche globale pour l'évaluation et la planification des soins, une gestion des risques, une mise en œuvre de méthodes actuelles et de meilleures pratiques émergentes, des soins interdisciplinaires et une structure de communication, de collaboration et de partage d’information à multiples niveaux.

« On cherche à établir un langage commun et une approche commune pour résoudre les problèmes et améliorer les compétences de nos professionnels du domaine de la santé », souligne Pauline Bosc.

L’approche PIECES s’aligne aussi bien avec la philosophie holistique du programme Aide en soins de santé. « La santé n’est plus perçue comme une absence de maladie, ajoute Pauline Bosc. On vise la qualité de vie, l'indépendance et l'autodétermination. C’est ça la santé! »

 

Publié : mai 2016

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface