Nouvelles et événements

Un atelier de vélos sur le campus de l'USB?

17 mai 2016 

Julie Gauvin et Janelle Delorme de la Coop Vélo-Cité
Julie Gauvin et Janelle Delorme de la Coop Vélo-Cité

En février dernier a vu le jour la nouvelle Coop Vélo-Cité, coopérative ayant comme objectif d’offrir un espace et une formation en réparation de vélos à la communauté de l’Université de Saint-Boniface (USB), ainsi qu’à toute la communauté francophone de Winnipeg.

Pour réaliser sa mission, la coopérative vise à ériger un atelier sur le campus de l’USB. Une fois l’atelier construit, Saint-Boniface pourra se vanter d’avoir le seul service de réparation de vélos à Winnipeg qui fonctionne en français.

« On espère pouvoir s’installer sur le campus pour à la fois répondre au besoin des étudiants et redonner à notre alma mater, souhaite Janelle Delorme, présidente de la coopérative et diplômée de l’USB. Les négociations vont bon train. »

Fait intéressant, cinq anciens étudiants de l’USB, Nicolas Audette, Philippe Bellefeuille, Chloé Carpenter, Julie Gauvin et Janelle Delorme, font partie des neuf membres individuels fondateurs de la Coop Vélo-Cité.

Selon Janelle Delorme, il y a un grand besoin d’atelier de vélos chez les étudiants de l’USB, mais surtout chez les étudiants internationaux. « Beaucoup d’entre eux voudraient acheter un vélo d’occasion et le réparer eux-mêmes, car la carte d’abonnement d’autobus coute cher. Pour le moment, ils n’ont nulle part où se tourner pour obtenir un service de mécanique, ni une formation. »

En effet, alors que tous les autres campus universitaires à Winnipeg et une grande majorité de ceux au Canada possèdent des ateliers de réparation de vélo, l’USB n’en a pas pour le moment, et il n’en existe aucun à l’est de la rivière Rouge. C’est pourquoi la Coop Vélo Cité est actuellement en négociation avec l’USB et compte construire son atelier dans la cour nord-ouest du campus.

« Ce serait idéal d’être à l’USB, car ses étudiants et ses employés y auraient facilement accès. De plus, on serait situé au cœur de Saint-Boniface, donc tout le reste de la communauté pourrait aussi y venir, se réjouit la secrétaire de la Coop Vélo-Cité, Julie Gauvin. Mais rien n’est confirmé encore. »

La coopérative envisage également d’ici cinq ans de mettre des vélos à la disposition des étudiants de l’USB, notamment ceux des programmes d’été.

Si les discussions sont en cours avec l’USB pour construire l’atelier sur son terrain, la Coop Vélo-Cité a déjà obtenu une promesse de soutien financier de l’Association étudiante de l’USB (AEUSB), qui est d’ailleurs un des deux organismes signataires fondateurs de la coopérative.

En plus de l’appui financier de l’AEUSB, la Coop Vélo-Cité espère aussi puiser dans le corps étudiant pour former des mécaniciens. « On a un mandat éducatif : montrer aux cyclistes comment réparer un vélo, rappelle Julie Gauvin. La plupart de ceux qu’on recrutera pour nous aider seront bénévoles, mais on a aussi l’intention de créer un emploi étudiant rémunéré. »

Une campagne de sociofinancement a aussi été lancée le mois d’avril dernier ayant comme but d’amasser les fonds nécessaires pour la construction de l’atelier vélo et l'achat d’outils spécialisés. Ceux et celles intéressés à appuyer le projet sont invités à faire un don en ligne par le biais du site de sociofinancement icone_lien externe Indiegogo.

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface