Profil

Une bourse qui donne de la crédibilité

Eric Friesen
Eric Friesen, étudiant en sciences infirmières à l'USB et récipiendaire d'une bourse d'excellence du Consortium national de formation en santé.

À quelques mois d’entamer sa quatrième et dernière année d’études du baccalauréat en sciences infirmières à l’École technique et professionnelle (ETP) de l’Université de Saint-Boniface (USB), Eric Friesen a appris qu’il était le récipiendaire de la bourse d’excellence du Consortium national de formation en santé (CNFS) d’un montant de 1 000 $.

Plus que l’aspect financier, c’est surtout la reconnaissance de sa contribution par cette bourse qui remplit l’étudiant francophile de fierté. « Ça donne de la crédibilité à mon engagement », assure-t-il.

En effet, durant ses quatre années à l’USB, incluant une première année générale avant de s’inscrire au baccalauréat en sciences infirmières, Eric Friesen s’est engagé de multiples façons dans la vie étudiante de l’USB, en particulier dans le cadre de l’Alliance allosexuelle-hétérosexuelle de l’USB.

« Je me suis impliqué dans l’Alliance dès ma première année à l’USB, se souvient l’étudiant. C’était alors tout nouveau et le groupe voulait s’assurer une présence au sein de  l’Association étudiante (AE). Dès ma troisième année, je suis devenu le premier représentant de l’Alliance sur l’AE.

« L’Alliance allosexuelle-hétérosexuelle et la communauté LGBTTQ (lesbienne, gai, bisexuelle, transgenre, bispirituelle, queer et autres identités et orientations sexuelles) me tiennent vraiment à cœur, car comme on est minoritaires, on a moins de ressources, mais aussi plus d’opportunités pour acquérir ces ressources », se réjouit‑il.

Lors de ses deux années comme représentant de l’Alliance à l’AE, le francophile, qui a appris le français à 18 ans, a aidé à mettre sur pied à l’USB deux activités sociales et une activité d’éducation par année, ainsi que des campagnes de solidarité et de sensibilisation envers la communauté LGBTTQ.

L’étudiant boursier se réjouit également que l’Alliance ait contribué à créer une communauté de soutien aux personnes LGBTTQ. « Seul, ce n’est pas facile d’adopter l’identité LGBTTQ ou de la comprendre pour en être un allié. Grâce au groupe, ça devient possible, et aujourd’hui je vois que de plus en plus de jeunes et de médias parlent de nous et des  enjeux de  la communauté LGBTTQ ».

Enfin, depuis l’année 2014-2015, l’Alliance a réussi à intégrer au programme de sciences infirmières une formation obligatoire de santé générale et mentale propre à la communauté LGBTTQ, par exemple comment donner des soins à une personne LGBTTQ. D’autres programmes pourraient suivre. L’Alliance y travaille.

« Les questions de santé, notamment de santé proactive plutôt que réactive, sont essentielles pour la communauté LGBTTQ, souligne-t-il. Je suis d’autant plus heureux d’avoir reçu ma bourse du CNFS. »

Outre l’Alliance allosexuelle-hétérosexuelle, Eric Friesen s’est également impliqué dans la production de la comédie musicale Arielle en 2012, ainsi que dans la création d’activités de l’AE telles que la soirée Moulin Rouge.

En 2015-2016, il a aussi été choisi par l’AE pour siéger aux comités de santé et de sélection de la direction de l’ETP comme représentant du corps étudiant.

Le comité de santé est notamment à l’origine de l’achat de distributeurs de préservatifs qui seront installés dans l’Université, de l’évaluation et de la surveillance des besoins en services de santé mentale, ainsi que de l’invitation aux infirmières du Centre de santé de Saint-Boniface à venir parler aux étudiants de santé et d’éducation sexuelle.

Quant au comité de sélection de la direction de l’ETP, dont les tâches étaient de redéfinir les priorités de l’ETP, d’établir une série de questions d’entrevue pertinentes, d’évaluer les candidatures et de mener des entrevues d’embauche, tout cela a été une expérience enrichissante pour Eric Friesen. « L’USB me tient à cœur, confie t il. J’aime penser que j’ai pu aider à en faire quelque chose d’encore mieux pour l’avenir ».

Sa bourse d’excellence du CNFS en poche, Eric Friesen affronte sa quatrième année en sciences infirmières, une année qui ne lui laissera pas autant de temps pour s’impliquer dans la vie étudiante puisqu’il sera souvent parti en stage.

« J’espère que tout mon travail pourra inspirer d’autres étudiants à s’impliquer davantage à l’USB, dans les domaines qui leur tiennent à cœur, conclut-il. Il y a encore beaucoup à faire, beaucoup de ressources à créer en français. »

Publié : juillet 2016

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface