Profil

Un cinéaste primé à l’international

Alain Delannoy
Alain Delannoy, professeur au programme de Communication multimédia et récipiendaire du Prix du jury au 20e Flickers’ Rhode Island International Film Festival

Le cinéaste spécialiste en animation et professeur de Communication multimédia à l’École technique et professionnelle (ETP) de l’Université de Saint-Boniface (USB), Alain Delannoy, a présenté pour la première fois à l’international son film « THE TALK » TRUE STORIES ABOUT THE BIRDS & THE BEES au 20e Annual Flickers’ Rhode Island International Film Festival, à Providence, du 9 au 14 aout 2016.

« Je suis chanceux que mon film ait été retenu, car la participation a été très grande, confie-t-il. Cette année, le jury a reçu 6 078 soumissions de partout dans le monde, mais seulement 273 ont été retenues. »

Court-métrage d’animation de neuf minutes, « THE TALK » TRUE STORIES ABOUT THE BIRDS & THE BEES raconte les souvenirs de huit personnes de ce fameux moment où ils ont reçu leur éducation sexuelle de leurs parents.

À partir d’un montage des enregistrements audio de ces témoignages, sur lequel Alain Delannoy a développé une animation à partir de dessins faits à la main, le spectateur est plongé avec humour dans un moment de la vie dont très peu osent parler, mais par lequel la majorité des gens sont passés.

« Ce film est inspiré par mon neveu qui a posé une question un peu hors-sujet à la table familiale de Pâques quand il avait 12 ans. Mon beau-frère lui a alors dit qu’il était peut-être temps pour « The Talk ». Quand j’en ai parlé à mes amis, beaucoup ont commencé à me raconter leur propre histoire, leurs souvenirs de cette fameuse discussion avec leurs parents, et c’était très drôle. Pour beaucoup, c’était la première fois qu’ils en reparlaient. »

Le cinéaste a alors demandé à des amis proches de venir enregistrer leurs témoignages, puis de plus en plus de personnes l’ont approché pour participer au projet. « Ça a fini avec plus de 30 histoires, certaines de gens que je ne connaissais même pas! J’ai dû faire des choix difficiles pour mon film », se souvient-il.

« THE TALK » TRUE STORIES ABOUT THE BIRDS & THE BEES était en compétition dans deux catégories, celle d’animation et celle de court-métrage documentaire.

Si la seconde n’a pas donné de résultat, en animation, Alain Delannoy a remporté le Prix du jury ou Premier Prix, second en importance après le Grand Prix. « C’était une belle surprise, car il y avait de nombreuses animations de grande qualité en compétition », se réjouit-il.

En effet, le Flickers’ Rhode Island International Film Festival attire des cinéastes de grande renommée de partout dans le monde, car il est l’un des rares qui peut offrir, dans certaines catégories, une porte d’entrée aux Oscars, aux BAFTA et aux Canadian Screen Awards. Toutefois, il faut avoir remporté le Grand Prix pour être considéré parmi les sélections de ces festivals prestigieux.

Outre l’honneur d’avoir vu son film deux fois en compétition et d’avoir remporté un prix, Alain Delannoy a également apprécié que son court-métrage ait été programmé lors de la soirée d’ouverture du Festival. C’était la première fois qu’il était invité à présenter l’une de ses œuvres.

« C’était le premier visionnement international de mon film, devant plus de 800 personnes, et on l’a choisi pour la cérémonie de clôture, juste avant le temps de questions-réponses, souligne-t-il. C’est très valorisant pour un cinéaste d’être invité à présenter son œuvre devant un public international. Ça projette une lumière sur le film, ça le fait exister. Toute la semaine qui a suivi, beaucoup de gens m’ont approché pour me parler de mon film. 

« Quand on pratique et qu’on enseigne cet art tous les jours, vivre des moments comme cette présentation ou ce prix, c’est important pour la crédibilité et l’estime de soi », termine le cinéaste.

La première européenne du film d’Alain Delannoy se fait au mois d’octobre 2016 au Warsaw Film Festival.

 

Publié : septembre 2016

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface