Profil

L'histoire de l'USB pour tous

Michel Verrette, professeur d'histoire à l'Université de Saint-Boniface
Michel Verrette, professeur d'histoire à l'USB, écrit un livre sur l'histoire de l'établissement.

Aidé de l’archiviste de l’Université de Saint-Boniface (USB) Carole Pelchat, le professeur de sciences humaines et sociales de l’USB, Michel Verrette, a entrepris d’écrire un livre sur l’histoire de l’USB depuis ses origines en 1818 jusqu’à aujourd’hui.

« Ce projet de livre est pour moi très vieux, mais il a été réactivé et accéléré à l’approche des célébrations du bicentenaire de l’USB », confie Michel Verrette.

En effet, dès ses débuts à l’USB dans les années 1990, le professeur avait commencé avec un collègue, Guy Gaudreau, à rédiger quelques articles sociologiques dans les Cahiers franco-canadiens de l’Ouest au sujet des étudiants, entre autres leur démographie, leurs origines, ou encore la durée de leurs études.

« J’ai ensuite mis ce projet de côté quand Guy a quitté l’USB, mais je ne l’ai jamais oublié, confie Michel Verrette. Il y a quelques années, j’ai d’ailleurs écrit un nouvel article sur les activités parascolaires à l’USB. »

De plus, à la fin des années 1990, Michel Verrette a écrit un livre sur l’histoire de l’Hôpital Saint-Boniface, avec Carole Pelchat et feu le professeur d’histoire de l’USB, Luc Côté. « Cet ouvrage a été le déclencheur de ce projet de livre pour le bicentenaire de l’USB, révèle le professeur de sciences humaines et sociales. On s’est dit que ce serait bien d’avoir la même chose pour l’USB. »

En effet, selon ses recherches, il n’existe encore aucun ouvrage portant sur l’histoire générale de l’USB, sauf une thèse de maitrise rédigée par Paul Régnier au début des années 1960, ce qui laisse 50 ans d’histoire non écrite. D’autres ouvrages ont porté sur une période spécifique de l’histoire de l’USB, mais jamais sur sa grande histoire.

Un livre grand public

La cible de Michel Verrette, c’est le grand public. Il souhaite que son livre sur l’USB soit accessible à tous les types de lecteurs.

« Mon objectif est de faire une synthèse qui va intéresser tout le monde, avec plusieurs images, plutôt qu’une analyse pointue et détaillée dans un domaine, annonce-t-il. Je parlerai des choses en grandes lignes. Je vois ce livre comme un ambassadeur, un beau livre souvenir à offrir aux gens de passage pour qu’ils puissent mieux connaitre et comprendre notre établissement. »

Michel Verrette, qui sera le rédacteur principal de ce livre historique grand public, est appuyé par des assistants de recherche pour le dépouillage des archives de l’USB, grâce à une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines.

L’aspect visuel est aussi très important pour cet historien. « C’est un élément fondamental de cette publication, car on veut que les gens s’y voient, s’y retrouvent. »

« D’ici aux Fêtes de fin d’année, mon objectif est d’avoir rédigé une première version du livre afin de pouvoir faire le point sur les informations dont nous disposons et celles qui nous manquent pour compléter le tableau qu’on souhaite présenter, indique le professeur.

« Après cela, il faudra trouver les informations manquantes, sélectionner les éléments visuels, puis procéder à la rédaction finale. Ce sera ma plus grande priorité de l’année. »

Michel Verrette bénéficie d’ailleurs pour l’année d’une réduction de charge afin de mener son projet à temps pour le 200e anniversaire de l’USB.

« Je prévois terminer au plus tard en décembre 2017 pour que mon livre soit prêt à être publié d’ici avril 2018. Ce sera un défi, certes, mais un très beau défi! », conclut le professeur.

Publié : septembre 2016

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface