Rapport annuel 2011-2012 : Retour sur une année faste à l'USB, aux couleurs de sa nouvelle identité

Winnipeg, le 10 janvier 2013 – Avec le lancement de son rapport annuel à ustboniface.ca/rapportannuel, l’Université de Saint-Boniface déclare l’année universitaire 2011-2012 dûment achevée, une année qui a été marquée par le renouvellement de son identité visuelle, en parfaite harmonie avec son statut désormais officiel d’université.

« Tout au cours de l’année 2011-2012, notre clientèle et notre personnel ont apprivoisé une nouvelle réalité : celle d’évoluer dans un établissement enfin nommé Université, rappelle la rectrice Raymonde Gagné. Cette situation a alimenté une fierté particulière sur le campus, et nous avons pu observer une série d’accomplissements dans tous les domaines. »

Parmi les réalisations les plus frappantes, il faut mentionner le remodelage complet de l’image de marque de l’établissement, un processus qui s’est étendu sur toute l’année et qui a inclus un sondage auprès de 200 personnes. Au printemps 2012, l’USB a choisi un logo hautement évocateur, composé de six lignes entrelacées et d’une demi-coupole insérées dans un délicat bouclier. Le slogan « Une éducation supérieure depuis 1818 » a été retenu. « Le rapport annuel lui-même – vibrant de couleurs et de modernité – arbore d’ailleurs le nouveau style graphique de l’Université et reflète admirablement sa nouvelle identité », déclare la rectrice avec satisfaction.


Sous l’effet d’une identité renforcée

Sous l’impulsion de sa nouvelle image, l’USB a connu d’autres grands moments en 2011-2012, dont le 35e anniversaire de la Division de l’éducation permanente, qui fut l’occasion de souligner le succès croissant de cette école de langues; la création d’un nouveau plan stratégique quinquennal, articulé autour de quatre grands axes; le début de nouvelles collaborations, comprenant la signature d’une entente avec un établissement d’Haïti; la notoriété grandissante des chercheurs de l’USB, illustrée par une découverte scientifique majeure de l’équipe du professeur de microbiologie Mathias Oulé; et l’adoption de nouvelles stratégies de recrutement, visant spécialement les finissants des écoles du Manitoba.

« Je dirais que l’année 2011-2012 nous donne un nouvel élan, conclut le président du Bureau des gouverneurs, Léo Robert. En fait, il semble que notre population étudiante, notre personnel, mais aussi la communauté tout entière bénéficient déjà des retombées de notre identité renouvelée. »

Pour tout connaître sur l’année 2011-2012, terminée en août 2012, rendez-vous à ustboniface.ca /rapportannuel. Par souci écologique, le rapport n’est disponible qu’en version électronique.

 

icone_pdf Communiqué
icone_pdf English

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface