Profil

Des sciences artistiques?

Christian Freynet-Kuzdub a longtemps hésité entre les sciences et le multimédia. Tout juste diplômé de l’École technique et professionnelle en communication multimédia à l’USB, il s’engage aujourd’hui dans un parcours qui lui ressemble, avec un bagage technique solide. 

« Après avoir reçu mon diplôme du Collège Louis-Riel en 2010, je me suis lancé en génie à l’Université du Manitoba, raconte-t-il. Mais ça ne me parlait pas du tout. Les sciences me plaisaient quand j’étais au secondaire, mais apprendre uniquement de la théorie, c’était trop difficile pour moi. »

Après une session, le jeune Franco-Manitobain a donc mis ses études de côté en attendant de trouver sa voie. C’est au mois de septembre 2011 qu’il a fait, selon lui, « le meilleur choix académique ».Christian Kuzdub

« Je suis musicien, alors je voulais un programme créatif, explique-t-il. À l’USB, j’ai appris plein de choses dans des domaines très divers comme la production sonore, le graphisme, la vidéo et la photo. Ce sont des choses qui m’intéressaient déjà mais dans lesquelles je n’avais aucune connaissance. »

De projet en projet, Christian a développé une confiance dans ses propres habiletés. À force d’analyses, de critiques et de découvertes, il a progressé pour arriver à un excellent niveau dans le domaine des communications et du multimédia.

Il est aujourd’hui très à l’aise dans des programmes qu’il ne connaissait pas du tout il y a deux ans. De la vidéo à la production sonore, il s’épanouit et trouve dans ses études un ajout très précieux à sa passion musicale. Et avec ce virage à 180 degrés, le jeune diplômé voit de nombreuses portes s’ouvrir devant lui.

« C’est très différent des sciences, car je ne dois pas suivre de théorème, c’est à moi de m’exprimer, confie-t-il. Mais la créativité se rapproche quand même des sciences. Le but, c’est de trouver différents éléments d’inspiration, et de trouver comment les assembler. C’est comme répondre à un problème en sciences, sauf qu’ici, il y a plusieurs solutions. »

Alors qu’il n’avait même pas terminé son diplôme, Christian Freynet-Kuzdub s’est trouvé un emploi chez Radio-Canada comme graphiste. « L’après-midi, je travaille au Téléjournal, explique-t-il. Je m’occupe de tous les éléments graphiques qui doivent apparaître sur l’écran. Le matin, je m’occupe de projets à plus long terme. J’ai développé le graphisme pour des publicités de l’émission d’été, de la fête de la Saint-Jean-Baptiste, mes journées ne sont jamais répétitives. Le travail est toujours très varié. »

Et pour la suite, tout reste possible. Après son contrat d’un an, Christian Freynet-Kuzdub envisage même de partir en voyage pour s’épanouir sur le plan spirituel. Une chose est sûre : tout ce qu’il a appris à l’USB restera un outil fondamental dans tous les domaines de sa vie, que ce soit la musique ou autre chose.

Publié : juillet 2013

 

Voir d'autres profils

 

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface