Profil

Kaitlyn Cook, le français près du coeur

Kaitlyn CookBénévole dans la tente La Prairie USB pendant le Festival du Voyageur, Kaitlyn Cook est une digne ambassadrice de l’Université. Cette étudiante en première année à l’Université s’est donné comme tâche d’encourager tous les élèves d’immersion à venir étudier en français. Elle-même finissante du collège Pierre-Elliott-Trudeau, c’est avec fierté qu’elle a porté les couleurs de l’Université.

« J’aime beaucoup le Festival du Voyageur, affirme-t-elle. J’y suis associée depuis de nombreuses années, c’est toujours un évènement important dans mon année. Avant, j’y faisais du bénévolat avec ma famille, mais cette année, j’avais envie de m’impliquer dans la vie de l’Université, car c’est important pour moi. »

Les festivaliers ont donc été accueillis par Kaitlyn Cook dans la tente La Prairie, commanditée par l’USB. Étudiants, amis, anciens ou futurs étudiants, ils ont tous pu recevoir un macaron leur souhaitant la bienvenue dans la tente de l’USB.

« J’ai beaucoup aimé cette expérience, confie la jeune étudiante. C’est un grand pas pour quelqu’un comme moi de promouvoir et de représenter l’Université, j’en suis très fière. »

Mais Kaitlyn n’en est pas à sa première expérience au sein de la communauté francophone. « J’étais ambassadrice pour Français pour l’avenir à Québec en 2010, raconte-t-elle. C’était une conférence pancanadienne à laquelle nous faisions part de nos idées de promotion de la langue française dans nos communautés. »

« J’ai également aidé à fonder un club de français dans mon école secondaire, continue-t-elle. Le club avait comme but de promouvoir la langue française dans l’école, entre élèves, autant à l’extérieur de la salle de classe qu’à l’intérieur. »

De toute évidence, le bénévolat a toujours été au cœur des activités de Kaitlyn Cook. Présidente du conseil des étudiants au secondaire, elle a récemment reçu une bourse de 5 000 $ de l’Association des universités de la francophonie canadienne (AUFC) en raison des nombreuses heures qu’elle a consacrées comme bénévole à l’Accueil francophone.

« Le bénévolat est important dans ma vie, affirme-t-elle. C’est grâce au bénévolat que je suis devenue un bon leader. D’ailleurs, je veux m’impliquer encore plus dans la vie universitaire. Dans ma première année, je craignais d’être dépassée par la charge de travail, mais l’an prochain je compte jouer dans l’équipe universitaire de volleyball et m’impliquer davantage dans différentes activités. »

« J’espère pouvoir servir de modèle pour tous les élèves des écoles d’immersion qui ont peur de venir étudier en français à l’Université de Saint-Boniface, conclut-elle. Je veux leur montrer que ce n’est pas aussi difficile que cela en a l’air. »

 

Voir d'autres profils

 

 

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface