PROFILS | Publié : novembre 2016

Un rêve et un projet humanitaire pour la Guinée

Souadou Barry - Première Dauphine au concours Miss Guinée 2016

Souadou Barry, récipiendaire du prix Première Dauphine au concours Miss Guinée 2016. 

 

Souadou Barry, étudiante en deuxième année de Gestion du tourisme, a participé au concours Miss Guinée Canada le 4 aout 2016 et a remporté le prix Première Dauphine. C’est dans ce cadre qu’elle met en place un projet humanitaire en Guinée.

Souadou Barry vient de la Guinée et est arrivée en 2014 à Winnipeg pour étudier à l’Université de Saint-Boniface (USB). Elle rêve d’avoir sa propre entreprise, qui s’occuperait de gérer le domaine du tourisme en Guinée. « C’est un domaine un peu délaissé, alors que le pays regorge de potentiel, raconte la jeune guinéenne. Après avoir acquis de l’expérience au Canada, j’aimerais retourner en Guinée et faire de mon mieux là-bas. »

Au début de 2016, Souadou Barry a remarqué que le comité du concours Miss Guinée Canada 2016 recrutait, et a décidé de s’inscrire. Grâce à son expérience, Souadou Barry a été sélectionnée pour cette aventure. « J’ai fait beaucoup de concours de beauté durant mon enfance, ainsi que du mannequinat avant d’arriver au Canada, partage-t-elle. J’aimais beaucoup cela, mais j’ai laissé ceci de côté pendant un moment pour me consacrer à mes études. »

Le concours consistait à défiler en tenues traditionnelles et présenter une cause concernant la Guinée dans laquelle chacune des candidates voulait s’investir. Le projet de Souadou Barry concernait la santé dans son pays d’origine. « Je voulais parler du manque d’infrastructures, d’équipement et de personnel qualifié dans le domaine de la santé, explique-t-elle. Beaucoup de personnes décèdent et peu se rendent compte de ce qu’il se passe. Il faut qu’on en parle, pour éveiller les consciences à ce sujet. »

Chacune des trois gagnantes du concours devait monter un projet humanitaire. Souadou Barry est donc actuellement engagée dans des discussions avec le comité pour mettre en place des initiatives afin de créer une organisation non gouvernementale, reconnue au Canada et en Guinée. Grâce à l’aide de partenaires comme la Croix-Rouge ou Médecins Sans Frontières, Souadou espère faire une différence. 

Elle partira donc en été 2017 pour la Guinée, pendant un mois, afin de mener à bien son projet. « Je me sens vraiment heureuse, exprime l’étudiante. Tout ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce à la Guinée. C’est une manière pour moi de redonner et de dire merci à mon pays. » 

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface